+334 74 04 13 35 domaine@penlois.fr

C’est dans les années 1920 que Benoît Besson arrive à Lancié pour travailler les vignes de son frère, Paul Besson. C’est ensuite son fils, André Besson, qui reprend l’exploitation familiale en 1954 et commence à la développer. Le Domaine du Penlois fut notamment précurseur à la fin des années 1930, lorsque Benoît Besson apporte le cépage Chardonnay sur une colline particulière de Lancié; le chatelard. (Tumulus argilo-calcaire) Il commence à concevoir un Beaujolais blanc, le terroir y étant largement propice.

Puis, en 1977, Maxence Besson (fils d’André Besson et petit-fils de Benoît Besson) s’installe sur le Domaine et commence un long travail avec l’arrivée des 1ers crus. Le Morgon arrive dans les années 1980, le Juliénas dans les années 1990. Le Moulin à Vent prend place dans la gamme des vins du Penlois en 2006 et le Chénas signe son arrivée en 2008.

Sébastien Besson, fils de Maxence Besson, poursuit dans la lignée familiale de par son travail quotidien au sein du Domaine.

Depuis bientôt 100 ans, le Domaine du Penlois travaille dans le respect de la nature et du terroir, afin de concevoir des vins d’une grande qualité. Le Savoir-faire issu de 4 générations assure une maîtrise totale de la vigne et de la vinification, pour le plus grand plaisir des amateurs de bons vins.

 benoit besson domaine du penlois
 andre besson domaine du penlois
 maxence_besson_v2
 seb_besson

C’est dans les années 1920 que Benoît Besson arrive à Lancié pour travailler les vignes de son frère, Paul Besson. C’est ensuite son fils, André Besson, qui reprend l’exploitation familiale en 1954 et commence à la développer. Le Domaine du Penlois fut notamment précurseur à la fin des années 1930, lorsque Benoît Besson apporte le cépage Chardonnay sur une colline particulière de Lancié; le chatelard. (Tumulus argilo-calcaire) Il commence à concevoir un Beaujolais blanc, le terroir y étant largement propice.

Puis, en 1977, Maxence Besson (fils d’André Besson et petit-fils de Benoît Besson) s’installe sur le Domaine et commence un long travail avec l’arrivée des 1ers crus. Le Morgon arrive dans les années 1980, le Juliénas dans les années 1990. Le Moulin à Vent prend place dans la gamme des vins du Penlois en 2006 et le Chénas signe son arrivée en 2008.

Sébastien Besson, fils de Maxence Besson, poursuit dans la lignée familiale de par son travail quotidien au sein du Domaine.

Depuis bientôt 100 ans, le Domaine du Penlois travaille dans le respect de la nature et du terroir, afin de concevoir des vins d’une grande qualité. Le Savoir-faire issu de 4 générations assure une maîtrise totale de la vigne et de la vinification, pour le plus grand plaisir des amateurs de bons vins.